castor / coquillages / fonds d'écran / home / lichenlit de loire / lit de Vienne / loire / mousse / prêle /

Les castors laissent des traces

nouvelles photos 11/2010, bas de page

Un modeste reportage photo fait lors d'une sortie "nature" 2 kilomètres en aval du pont de Chinon sur les traces que laissent les dents du castor qui peuple discrètement depuis plusieurs années les bords de la Vienne. J'ai eu l'occasion de voir de très près un castor, en été 2003, castor surpris en pleine sieste, nageant sur place au bord du rivage. Au début, je n'ai aperçu que sa queue, le reste du corps m'étant caché par un arbre, puis j'ai cru que le castor était malade, mais sa vigoureuse plongée lorsqu'il me vit ne m'a laissé aucun doute sur sa santé. Hélas, pas d'appareil photo avec moi, ce jour là.

J'ai découvert  en novembre 2004, 5 kms plus en amont, sur la rive droite de la Vienne sur la commune de Rivière de nouvelles traces laissées par un castor. Les photos sont dans le second tableau, en bas de page. 


Les castors se nourrissent au printemps de jeunes pousses de saules ou de peupliers mais aussi de plantes herbacées. Ensuite il doit se contenter d'écorces plus anciennes et on peut voir le pied de certains arbres rongés. Le castor n'hésite pas à abattre des arbres afin de profiter des parties plus tendres du sommet de l'arbre.

On repère le castor grâce à ses traces : traces larges de la  queue dans le sable ou la vase, présence d'un terrier de branchages, coupes d'arbres et d'arbustes en biseau, empreintes de pattes (les pieds des pattes postérieures palmées sont 4 fois plus grandes que celles des pattes antérieures) et le castoréum, substance odorante secrétée par une glande de couleur sombre et violacée déposé pour marquer le territoire.

 

Fiche du castor :

mammifère de l'ordre des rongeurs, famille des Castoridae

corps de 70 à 80cm au pelage brun gris constitué de poils longs recouvrant un duvet court.

la gestation est de 107 jours environ avec une mise bas de 3 à 4 bébés castors en mai-juin.

les petits restent environ 1 an et demi avec leurs parents.

Pour en savoir plus :12 Liens sur le castor

 

photographies prises au bord de la Vienne, en aval de Chinon, en mars 2003

castor vorace  (mars 2003, Chinon, 37) (49811 octets) peuplier coupé : le castor peut ainsi atteindre les branches les plus tendres (41403 octets)  les dents de la Vienne ! (46339 octets)
         
un saule victime du castor, coupe en "crayon" (40830 octets)  (42147 octets) coupe en biseau (40817 octets)
  le "terrier hutte" du castor, fait de branchages avec des sorties sur plusieurs niveaux (54945 octets)

 

photographies prises au bord de la Vienne, à Rivière, près de Chinon, 5 kms plus en amont et sur la rive opposée, en novembre 2004

le castor mangé l'écorce de cette branche surplombant la rivière (90284 octets)   bas d'un arbre rongé (93176 octets) écorce rongée (97007 octets)
         
tronc_coupe, taillé en crayon (78874 octets)   arbre_coupé (100620 octets)   trace_des_dents, 10/2004 (78167 octets)
infos du 28 mai 2005 : j'ai repéré récemment sur la Veude, petite rivière affluent de la Vienne, 5 kms en amont environ de la confluence des 2 rivières, des traces très fraîches de castor avec des saules récemment coupés (commune de Ligré,37, France) ; confirmation en novembre 2010 ; les castors sont toujours là et coupent et écorcent de jeunes peupliers.
Observation en mars 2011, d'une activité des castors sur plusieurs kms sur la Veude, dans ce secteur avec notamment un assez gros peuplier coupé et qui fait un pont sur la rivière. Plus en amont des traces récentes et anciennes. J'i appris que les castors étaient aussi très actifs dans les peupleraies,  quelques kls plus en amont sur la commune de Champigny-sur-Veude. 
  photos de novembre 2010    
jeune-peuplier_coupé-par-un-castor_ligré-veude-37_11/2010 (405982 octets)   jeune-peuplier_coupé-par-un-castor_ligré-veude-37_11/2010 (416029 octets)   jeune-peuplier_coupé-par-un-castor_ligré-veude-37_11/2010 (401745 octets)
jeune-peuplier_coupé-par-un-castor_ligré-veude-37_11/2010 (427652 octets)     branche-peuplier_écorcée-par-un-castor_ligré-veude-37_11/2010 (402088 octets)
 

 

Liens sur le castor d'Europe (vérifiés le 22/11/2010)

Castor d'Europe
http://www.digimages.info/castor/castor.htm

site d'Alain Fossé  

guide des mammifères
http://www.eau-loire-bretagne.fr/espace_documentaire/documents_en_ligne/informations_generales/guide_mammiferes.pdf

Le castor d'Europe
http://www.fnh.org/naturoscope/Faune/Mammifer/Castor/Anat1.htm  

Le castor d'Europe
http://home.nordnet.fr/~sdubie/Otter.Beaver/c.htm  

Le castor d'Europe
http://membres.lycos.fr/argiope/fncastor.htm    

Castor
http://membres.lycos.fr/ccojw/totems/mammiferes/Rongeurs/castor.htm
 

Natura 2000
http://natura2000.environnement.gouv.fr/especes/1337.html  

carte
http://natura2000.environnement.gouv.fr/sites/FR2400548.html  

http://www.observatoire-environnement.org/OBSERVATOIRE/tableau-de-bord-pesp1311.html  

Les mammifères des "rives de Beaugency"
http://pagesperso-orange.fr/philippe.bonin/rives/mammifere/mammifere.htm

Galerie photographique, castor d'Europe
http://www.planete.org/cgi-bin/fiche.pl?rep=castor      

Les castors en France
http://polluxlecastor.free.fr/castfrance.html  

Bibliographie

Apprenez à observer la faune de la région Centre, (le castor, p. 24-29),Marie Duchêne, Tétras Editions, 2005  

Bibliographie (livres) suggérée par un visiteur canadien de ce site, Yves Gonnet, passionné de castors :

 Éric Collier "La rivière des castors" (Flammarion histoire vécu),(On le trouve assez facilement en livre d'occasion) récit d'un anglais qui s'est installé au Canada au début du XXème siècle. A la vieille grand mère indienne, à qui il faisait part de ses sentiments au sujet de la dégradation du paysage canadien , la disparition de la faune et de la flore, marécage putride des fréquentess incendies de forêt, Celle-ci lui a répondu: "Quand j'étais jeune il y avait beaucoup de castors, maintenant ils ont disparu." L'importance écologique de cet animal incroyablement intelligent est considérable. Il régularise les cours d'eau et permet à toutes sortes d'animaux y inclus l'énorme orignal de s'épanouir et prospérer. A la suite de la déclaration de cette grand mère indienne Éric Collier a décidé de réintroduire le castor dans une vaste zone de forêt. Les changements obtenus en 30 ans furent extrêmement gratifiants, car il a simplement réussi à changer le paysage d'une vaste contrée du Canada.

Il faut lire aussi sur le castor les ouvrages de "Grey Owl" "hibou gris". C'est un homme de père écossais et de mère apache, de très bonne éducation il était un fin lettré. Trappeur impénitent des années et des années, il s'est rendu compte après les horreurs de la guerre de 14 et aussi après son mariage avec une jeune indienne sensible, des souffrances qu'il faisait endurer aux animaux avec ses pièges. Dans son esprit il a alors fait un virage à 180 degrés, et est devenu un défenseur acharné des animaux, et spécialement des castors dont la disparition au Canada devenait vraiment dramatique. Il faut lire absolument "Sajo et ses castors", récit d'une amitié entre une fillette et des bébés castors. Ce livre a été édité dans de nombreuses éditions, et tous les autres ouvrages passionnants et très émouvants de "GREY OWL" (Nom indien qui signifie "celui qui marche la nuit"soit en langage indien: Wa-Sha-Quon-Asin). (ajout de la biblo le 11/09/2005)  

 

 

 

  

  liens sur les castors / coquillages / fonds d'écran / lichen / loire / lit de loire / lit de Vienne / mousse / page d'accueil / prêle /

13/03/11